ECRIRE AU PERE NOEL

C’est possible

ECRIRE AU PERE NOEL emailnoelemail-envel-ani

Le père Noël répond aux courriers …..

1407588909_small  bal-noel

 

LETTRE AU PERE NOEL

 Regardez ce que le petit garçon

a commandé au père Noël

J’ai demandé au Père Noël!!!!!!

Cher Papa Noël,

Je m’appelle Baptiste,
J’ai vu plein de jouets qui me plaisent énormément que j’ai du mal à choisir
Comme j’ai été très sage, je t’ai préparé la liste des cadeaux que je rêve de  trouver sous le sapin

e513d2a6cd3673afec0398a6ad9db38c        

image1218553482mini

  

Je te fais de gros bisous Père Noël           7d8a6c2e24soleil

 

premiere

Témoignages de personnes qui ont bon souvenir de leur Noël !

Nous avons demandé à des mères et des pères de famille leurs plus beaux souvenirs de lettres au Père Noël, écrites par eux-mêmes ou par leurs enfants.

Et vous ……. On attend vos souvenirs pour l’an prochain !

« Cette année-là, nous fêtions Noël en Corse. Ma femme et moi rêvions depuis longtemps d’un Noël sous le soleil » raconte Bertrand, 46 ans. « Pour l’occasion, nous avions loué une maison avec piscine et jardin. Mais dedans, pas de cheminée. Pas impressionnée par ce détail, notre fille Gwendoline a alors précisé au Père Noël que la cheminée se trouvait à l’extérieur de la maison, mais qu’elle était petite. Il s’agissait du barbecue ! »

Camille, 29 ans, se souvient. « Petite, j’avais écrit au Père Noël pour lui dire que je voulais un petit frère ou une petite sœur. Mon vœu s’est exaucé puisque Benjamin est né le 25 décembre. »

« Chaque Noël, c’était pareil, je voulais tous les jouets. Je faisais donc une liste énorme pour le Père Noël. Tout l’espace était occupé par des dessins, des collages. J’indiquais même les prix. Consciente que j’en demandais beaucoup, je précisais toujours au dos que j’avais été particulièrement sage et donc je méritais bien ces cadeaux ! » sourit Myriam, 35 ans.

« Pour moi, le Père Noël était plus un confident », raconte Isabelle, 44 ans. « A chaque Noël, je précisais le nom du garçon avec qui je voulais sortir. Bien sûr, ça ne marchait jamais mais ça m’a au moins permis d’espérer ! »

Bastien, 31 ans, est originaire de La Réunion. Il se rappelle : « Cette année, il faisait particulièrement chaud et je me suis rappelé que le Père Noël n’avait que des habits d’hiver. Alors, j’ai déposé un paquet pour lui au pied de mes chaussons avec un petit mot « au cas où tu as oublié ton short au Pôle Nord, voici celui de mon père ! »


 

 



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire